Guide pour un backpacking réussi en Colombie

0
105
Guide pour un backpacking réussi en Colombie

Voyager en mode backpacking est une excellente manière de découvrir la Colombie, terre aux mille couleurs et aux paysages variés. À travers cet article, découvrez les astuces et conseils pour planifier au mieux votre aventure à travers ce magnifique pays.

Choisir la meilleure période pour partir

Pour profiter pleinement de votre voyage en Colombie, il est crucial de choisir la bonne saison. En effet, le climat varie selon les régions et selon les mois. Généralement, la période sèche, qui s’étend de décembre à mars, est idéale pour un séjour en Colombie.

La météo selon les zones géographiques

Le pays bénéficie d’un climat tropical mais certaines zones possèdent des microclimats différents :

  • La côte Caraïbe : chaud et humide toute l’année avec une saison des pluies entre mai et novembre.
  • Les Andes : un climat plus frais avec des variations de températures considérables selon l’altitude.
  • La région amazonienne : un climat très humide généralement uniforme tout au long de l’année.

Planifier son itinéraire

Le choix de l’itinéraire est sûrement la partie la plus complexe lorsqu’on planifie un voyage en backpacking. Il convient de prendre en compte plusieurs facteurs pour déterminer quels sites visiter et dans quel ordre, par exemple :

  1. La durée de votre séjour;
  2. Vos centres d’intérêt;
  3. Les distances entre les destinations;
  4. Le coût du transport et de l’hébergement dans chaque lieu.

Quelques suggestions d’itinéraires à travers la Colombie

Voici quelques idées pour organiser votre voyage selon le temps dont vous disposez :

  • Pour un séjour de 2 semaines : Bogotá – Villa de Leyva – Barichara – Parc national naturel El Cocuy (pour les amateurs de randonnée) – Parc archéologique de San Agustín – Popayán – Cali
  • Pour un séjour de 3 semaines : Ajoutez à l’itinéraire précédent des étapes comme Salento (et la vallée de Cocora), Medellín, Carthagène des Indes et le parc national naturel Tayrona.

Conseils sur les transports et l’hébergement

Pour profiter pleinement de votre aventure en backpacking en Colombie, il est essentiel de bien choisir ses moyens de transport et ses hébergements. Voici quelques conseils pour faciliter vos déplacements et rendre votre voyage plus agréable :

  1. Privilégiez les bus de nuit : Ils permettent de gagner du temps et de réduire les frais d’hôtel.
  2. Réservez vos hébergements en avance : Lors de la haute saison, il est recommandé de réserver vos hébergements pour éviter les mauvaises surprises.
  3. Faites-vous aider par une agence locale : Si vous préférez gagner du temps et bénéficier de conseils avisés, n’hésitez pas à contacter une agence de voyages locale qui vous organisera un itinéraire sur mesure.

Conseils pratiques pour un voyage réussi

La sécurité en Colombie

Même si la situation sécuritaire en Colombie s’est nettement améliorée ces dernières années, il convient tout de même de prendre quelques précautions. Voici quelques mesures à adopter lors de votre séjour :

  • Etre vigilant avec ses effets personnels;
  • Eviter les zones dangereuses ou déconseillées par les autorités consulaires;
  • Ne pas sortir dans des endroits peu fréquentés la nuit.

La communication et le langage

Pour communiquer avec les locaux et profiter pleinement de son voyage, il faut maîtriser un minimum l’espagnol. En effet, peu de Colombiens parlent anglais ou français. Afin de faciliter votre communication avec les habitants, prenez le temps d’apprendre quelques phrases courantes en espagnol avant votre départ.

Les comportements et attitudes à adopter

Afin de vivre une expérience agréable en Colombie, il est important de respecter les us et coutumes du pays. Voici quelques comportements à adopter :

  • Respecter la culture locale : s’habiller de manière décente surtout dans les zones rurales;
  • Etre courtois avec les habitants et éviter les gestes ou attitudes offensantes;
  • Déguster la cuisine colombienne et apprécier l’hospitalité des habitants.

Informations utiles pour préparer votre backpacking en Colombie

Les formalités d’entrée

Pour un séjour touristique en Colombie, une preuve d’un billet de sortie du territoire et un passeport dont la validité est d’au moins six mois après la date d’entrée sont exigés. Aucun visa n’est nécessaire pour les citoyens de la plupart des pays européens et du Canada pour un séjour de moins de 90 jours.

La monnaie locale et le coût de la vie

La devise colombienne est le peso (COP). Les cartes de crédit internationales sont généralement acceptées dans les grandes villes, mais il est recommandé de disposer de suffisamment de pesos pour vos dépenses courantes et pour les transactions dans les zones reculées.

Le coût de la vie en Colombie est relativement abordable pour un voyageur au budget moyen. Selon vos habitudes, comptez entre 25 et 50 euros par jour et par personne pour les repas, les transports locaux et les hébergements.

Se préparer à affronter les imprévus

Malgré tout, même avec une bonne planification, des imprévus peuvent survenir lors de votre voyage en Colombie. Ayez toujours un point de chute en cas de problème et souscrivez à une assurance voyage pour vous couvrir en cas de pépins. N’oubliez pas non plus les incontournables du backpacker : trousse de secours, vêtements adaptés au climat et aux conditions locales, appareil photo pour immortaliser vos découvertes !

En suivant ces conseils, vous avez désormais toutes les clés en main pour organiser un incroyable voyage en mode backpacking à travers la Colombie. Préparez-vous à vivre une aventure inoubliable en parcourant ce pays aux mille visages.