Arménie, la perle cachée du backpacking à explorer

0
106
Arménie, la perle cachée du backpacking à explorer

L’Arménie est une destination peu connue mais qui mérite pourtant toutes les attentions des voyageurs en quête d’aventures et de découvertes. Avec ses paysages grandioses, son patrimoine historique et culturel exceptionnel ainsi que sa population chaleureuse, il s’agit d’une véritable petite pépite pour les backpackers. Dans cet article, nous vous invitons à partir à la découverte des trésors de l’Arménie et vous donnerons quelques conseils pratiques pour préparer votre périple.

Les incontournables d’un voyage en Arménie

L’Arménie regorge de sites naturels et historiques à couper le souffle. Voici quelques lieux immanquables lors de votre séjour :

  1. Erévan, la capitale arménienne, est souvent appelée « la ville rose » en raison de la couleur de ses bâtiments. Vous pourrez y visiter le musée Matenadaran qui abrite une collection unique de manuscrits anciens, flâner dans le Parc de la Victoire ou encore déguster un bon verre de vin local dans l’un des nombreux bars et restaurants de la ville.
  2. Situé au cœur de montagnes majestueuses, le monastère de Tatev est un site spectaculaire accessible en téléphérique depuis la petite ville de Halidzor. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce monastère a été érigé au IXème siècle et offre une vue panoramique à couper le souffle sur les gorges du Vorotan.
  3. Pour les amoureux de la nature, le parc national de Dilijan est une véritable oasis de verdure. Vous pourrez y randonner au milieu de forêts denses, de lacs et de villages pittoresques.
  4. Faites un voyage dans le temps en visitant le temple païen de Garni, un site archéologique datant du Ier siècle après J.C. Situé dans la vallée de l’Azat, cet édifice est surmonté par des colonnes doriques et témoigne de la diversité religieuse qui a marqué l’Arménie antique.
  5. Enfin, ne manquez pas de visiter le célèbre mont Ararat, symbole sacré et emblème national arménien, qui domine majestueusement le paysage avec ses deux sommets enneigés. Bien qu’il soit aujourd’hui situé en Turquie, il reste très présent dans le cœur et l’imaginaire des Arméniens.

Préparer son backpacking en Arménie : conseils pratiques

Quand partir en Arménie ?

L’Arménie bénéficie d’un climat continental, avec des différences importantes entre les saisons et les régions. Pour profiter des meilleures conditions météorologiques, il est recommandé de partir entre mai et octobre, période durant laquelle les températures sont agréables et les précipitations moins fréquentes. Les mois d’été, de juin à août, offrent des journées longues et ensoleillées, idéales pour profiter pleinement de votre voyage.

Comment se déplacer en Arménie ?

Le réseau de transport public arménien se compose principalement de minibus (marshrutka) et de bus. Ces derniers sont généralement bon marché et permettent de se déplacer entre les principales villes du pays.

Néanmoins, si vous disposez d’un budget un peu plus conséquent et souhaitez optimiser vos déplacements, il est possible de louer une voiture sur place auprès d’une agence locale ou internationale. Les routes sont parfois en mauvais état, mais la location d’un véhicule vous permettra de partir à l’aventure hors des sentiers battus.

Logement : où dormir en Arménie ?

L’Arménie dispose d’une offre variée d’hébergements pour tous les budgets. Dans les principales villes, comme Erévan, vous trouverez aisément des auberges de jeunesse, des chambres d’hôtes et des hôtels de différentes catégories.

Pour une expérience plus authentique, n’hésitez pas à loger chez l’habitant, notamment dans les zones rurales. De nombreuses familles proposent des chambres à louer et pourront vous faire découvrir la cuisine et la culture locales.

Enfin, le camping sauvage est également une option pour les amateurs de nature et d’aventure. Vous devrez cependant veiller à respecter l’environnement et à vous renseigner sur les réglementations locales en matière de camping.

Nourriture et boissons : que déguster en Arménie ?

La cuisine arménienne, riche des influences orientales et méditerranéennes qui ont traversé le pays au fil des siècles, saura ravir vos papilles. Parmi les spécialités locales, ne manquez pas :

  • Le khorovats, des brochettes de viande marinée généralement accompagnées de légumes grillés et de lavash, un pain traditionnel
  • Les dolmas, des feuilles de vigne farcies à la viande ou aux légumes
  • La soupe harissa, un plat consistant à base de poulet et de blé concassé
  • Le sujukh, une saucisse épicée séchée très prisée en Arménie
  • Et bien sûr, les fameux baklavas, ces pâtisseries sucrées à base de pâte phyllo, de miel et de fruits secs

Côté boissons, laissez-vous tenter par un verre d’arak, une eau-de-vie locale à la saveur anisée, ou goûter aux excellents vins et cognacs arméniens réputés dans le monde entier.

Bonnes pratiques et astuces pour un backpacking réussi en Arménie

  • Apprendre quelques mots et phrases en arménien pourra faciliter vos échanges avec les locaux, qui apprécieront vivement cet effort. L’anglais et le russe sont également des langues couramment parlées dans les zones touristiques.
  • Respectez la culture et les coutumes locales, notamment lors de la visite de lieux religieux où une tenue vestimentaire adaptée sera généralement requise.
  • Il est important de se munir d’un adaptateur électrique, car les prises utilisées en Arménie sont de type C et F (comme en Europe continentale).
  • Souscrire à une assurance voyage adaptée avant votre départ vous permettra de partir l’esprit tranquille et d’être couvert en cas d’éventuels ennuis.
  • Ne négligez pas la préparation physique et emportez un équipement adapté si vous projetez de randonner dans les montagnes arméniennes.

Ainsi, l’Arménie offre un cadre idéal pour un backpacking passionnant et riche en découvertes. Entre ses paysages époustouflants, son histoire millénaire et sa culture authentique, nul doute que ce trésor caché vous laissera des souvenirs inoubliables.