Découvrez Shirakami-Sanchi au Japon, site classé au patrimoine mondial

0
128

 

Shirakami-Sanchi, classé pour au patrimoine de l’UNESCO, se trouve à l’extrême nord du Japon. Il s’agit d’une magnifique et ancienne forêt avec des montagnes escarpées qui a inspiré la scène d’ouverture de Princesse Mononoké. La région offre la possibilité d’observer des plantes et des animaux uniques, de découvrir la culture des chasseurs-cueilleurs Matagi et de pratiquer des activités de plein air. L’environnement vierge de Shirakami-Sanchi est particulièrement adapté aux voyageurs aventureux désireux d’explorer et d’établir un lien plus profond avec la nature.

La découverte de la culture Matagi

La culture Matagi, qui existe depuis des siècles dans la région de Shirakami-Sanchi au Japon, reste à l’écoute des cycles de la nature. Les fouilles de vestiges de la période Jomon dans la commune de Nishimeya située dans l’Aomiri ont montré que la chasse et la cueillette ont été le mode de vie de la région pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, le peuple Matagi entretient cette forêt vierge grâce à ses activités de subsistance et une agence de voyage locale francophone au Japon pourra vous guider et vous expliquer en détails leur culture. Les pratiques de chasse des Matagi sont enracinées dans des traditions anciennes et dans un profond respect de la nature. La chasse à l’ours est pratiquée au printemps et la chasse aux petits animaux comme le faisan cuivré, le lièvre et l’antilope japonaise est pratiquée en hiver, en veillant à minimiser l’impact sur l’équilibre délicat de la nature. La visite de la région de Shirakami-Sanchi constitue une excellente occasion de découvrir et d’apprécier la culture des Matagi et leur philosophie de la conservation de la nature.

La randonnée vers les chutes d’Anmon

Nichées en plein cœur d’Hirosaki les chutes d’Anmon sont l’une des découvertes les plus remarquables de la nature. Le voyage de départ se fait en bus jusqu’à Tsugaru-Toge et se termine à l’Aqua Green Village Anmon. Pendant la randonnée, les visiteurs peuvent admirer la vue pittoresque sur la rivière et traverser de charmants ponts tout en étant entourés de pins, de hêtres et d’érables. Dans cette forêt, de nombreux animaux vivent en permanence, notamment la martre japonaise, la chèvre de montagne serow, le macaque et l’ours noir. La visite du site est préférable en automne, lorsque la forêt change de couleur et se pare de rouge et de jaune. Pour les amateurs d’oiseaux, cette randonnée est incontournable, les aigles royaux et les faucons des montagnes sont présents dans le ciel et peuvent être observés de manière saisissante.

L’exploration de la forêt des Douze Lacs

Située dans la ville de Fukaura au Japon, la forêt des Douze Lacs est un paradis naturel qui offre une découverte exaltante et unique. Au cours de la période Edo, un tremblement de terre a créé une forêt qui porte aujourd’hui le nom des douze lacs visibles depuis la montagne qui la surplombe. Malgré son nom, la forêt abrite plus de 30 lacs et étangs. Les lacs de cette région sont maintenus purs et à un niveau constant au moyen d’une source d’eau souterraine. Pour profiter pleinement de la beauté du paysage environnant, les visiteurs sont invités à réserver une visite avec un guide local qui permet d’explorer la forêt de manière sensorielle, y compris par l’écoute des bruits de la forêt et le toucher des textures de la nature.

La descente de rapides en eaux vives

Les aventuriers à la recherche de sensations fortes trouveront dans le ravin de Meya une expérience exaltante de rafting entre l’été et l’automne. Située à Nishimeyamura, la rivière Iwaki propose une gamme d’excursions pour tous les niveaux d’expérience, y compris le kayak et le canoë. Malgré les sensations fortes que procurent les rapides en eaux vives, les participants ont amplement le temps d’apprécier le paysage grandiose, qui offre des vues uniques sur le paysage et la faune qui l’accompagne. Les rapides en eaux vives sont brefs, ce qui vous permet d’admirer les paysages époustouflants qui apparaissent tout au long du voyage. Le chemin sinueux crée des perspectives distinctes sur le terrain et la faune qui habite la région.

La traversée en train de la station de Shirakami

Le chemin de fer du Resort Shirakami est bien plus qu’un simple moyen de transport. Surnommé le « train de la joie », ce train procure une expérience unique et agréable à tous les passagers. Le train circule entre Aomiri et Akita, offrant une vue imprenable sur le magnifique bord de mer de Shirakami-Sanchi. La conception du train est remarquable par son intégration dans l’environnement naturel de la voie ferrée. Le moteur électrique-diesel hydride et les intérieurs en bois funky, mais d’origine durable, garantissent une immersion totale dans le littoral japonais. Dans le Tohoku, les voyageurs peuvent admirer de charmantes petites villes, des rizières luxuriantes et des vues du littoral imprenables.

Le centre d’accueil touristique de Shirakami-Sanchi

Le centre d’accueil touristique de Shirakami-Sanchi propose toute une série d’expositions lumineuses, y compris un film captivant mettant en valeur les magnifiques hêtres qui constituent la pièce maîtresse du site. En effet, un spécimen grandeur nature se trouve au centre de l’exposition et peut être admiré par tous les visiteurs. En outre, un véritable tronc de hêtre suspendu au plafond met en valeur la beauté complexe de son système racinaire. Le centre d’accueil représente un excellent point de départ pour l’exploration du site du patrimoine mondial de la région. Des panneaux informatifs expliquent la formation des montagnes escarpées et l’écologie délicate qui soutient les diverses zones boisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici